Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 16:46

Dans mon dernier article  j'exprimais l'arnaque italienne des contraventions bidon. Hors sujet deux commentateurs sarkozistes de ce blog ont embrayé ( et ils étaient vachement heureux de le faire) sur la politique actuelle de la gauche vis-à-vis des Roms. Ils exprimaient par-là une réprobation légitime partagée par beaucoup en oubliant du coup qu'ils ont soutenu pendant cinq ans une politique hystérique et démagogique de rejet et d'exclusion dont ils semblaient s'accommoder fort bien sans barguigner et le petit doigt sur la couture du pantalon.

Pour éviter tout malentendu, je tiens à exprimer qu'après un début d' été un peu rude pour raisons personnelles,   je reviens dans le débat démocratique qui ne pourra vraiment s'exercer pleinement que lorsque nous aurons enfin opté pour une sixième république.  La gauche malgré sa bonne volonté ne pouvant que s'enliser dans les principes de la Ve hostile à une véritable démocratie participative qui serait pourtant bien utile notamment pour traiter le sujet qui nous occupe. 

Je publie ci-dessous une  lettre de la ligue des droits de l'homme ( les "droidelhommistes" comme les appelle avec mépris l'UMP), organisation à laquelle j'appartiens. Cette lettre adressée au premier ministre Jean-Marc Ayrault exprime parfaitement mon opinion.

 

Lettre à Jean Marc Ayrault, Premier ministre, au sujet de la politique de démantèlement des camps de Roms

Lettre du Collectif Romeurope

 

Monsieur le Premier ministre,

Le Collectif National Droit de l’Homme Romeurope tient à vous exprimer sa grande déception et sa totale incompréhension de la politique de démantèlement de campements menée actuellement par le Ministre de l’Intérieur, qui ne semble pas marquer de rupture avec celles conduites depuis plus de 10 ans par les gouvernements précédents, ce qui amène la Commission européenne à alerter à nouveau les autorités françaises.

Début août, à Lyon, à Paris, à Lille, à Marseille, des évacuations de lieux de vie se sont encore déroulées sans proposition d’accompagnement des personnes expulsées, en termes d’hébergement ou de relogement, et de prise en charge des familles avec enfants, les abandonnant à la rue dans une précarité encore plus grande. Des renvois par charters vers la Roumanie ont été organisés sous couvert de « retours humanitaires » alors qu’ils sont de fait encore effectués sous la contrainte, en l’absence de possibilité immédiate de relogement. En affirmant par voie de presse la nécessité de fermeté dans l’application de décisions de justice, le Ministre de l’Intérieur stigmatise à nouveau les populations roms. Et malgré l’annonce d’une concertation avec les associations pour trouver des solutions, il n’en a rien été sur le terrain lors de ces dernières opérations.

Comme il l’a déjà fait par son courrier du 28 juin dernier, le CNDH Romeurope vous demande l’arrêt immédiat de ces pratiques dont l’inefficacité est reconnue et qui contribuent à rendre plus difficile la recherche de solutions durables. Ces initiatives ne sont pas conformes aux engagements du Président de la République qui s’est exprimé sur le sujet en faveur d’une politique plus respectueuse des droits de l’Homme et de la dignité. Devant ces situations complexes qui combinent des questions d’habitat insalubre, de précarité, de scolarité, d’accès aux soins, d’emploi,… nous renouvelons notre proposition que se tiennent au plus vite, à l’initiative des préfets, des réunions de travail avec tous les acteurs concernés, Communes, Conseils généraux, Conseils régionaux et associations impliquées auprès de ces familles afin d’examiner chaque situation individuelle et de trouver des solutions pérennes, s’inscrivant dans le droit commun.

Des solutions sont possibles, elles n’attendent que le soutien de l’Etat. C’est particulièrement le cas avec la levée des mesures transitoires qui limitent l’accès au marché du travail français des ressortissants roumains et bulgares et qui sont un véritable frein à l’insertion de ces citoyens européens.

La problématique de ces familles roms dépasse le cadre du seul ministère de l’Intérieur, elle relève d’abord de la question du logement des personnes précaires et sans ressources, mais aussi de celles des affaires sociales, de l’Education nationale et de l’emploi, c’est pourquoi le CNDH Romeurope réaffirme le besoin d’une concertation interministérielle, sous votre autorité, permettant un pilotage et une plus grande cohérence des politiques publiques respectueuses à l’égard de ces ressortissants européens.

Afin de vous présenter plus en détail nos propositions, nous sollicitons un entretien dans les meilleurs délais.

Face à cette actualité préoccupante, vous comprendrez que nous rendions publique notre démarche auprès de vous.

Dans l’attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de notre très haute considération.

Pour le CNDH Romeurope, Malik Salemkour, vice-président de la Ligue des droits de l’Homme.

Paris, le 14 août 2012.

Repost 0
Published by GIHER - dans politique
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 10:08

Début juin 2011,  voyage en Toscane. ( voir les articles de ce blog consacrés à ce voyage )

À Florence, tout se passe bien en apparence. J'ai la prudence de garer notre voiture dans le parking de la gare qui se trouve hors zone à trafic limité réservée aux résidents ( ZTL) . Les panneaux indiquant une ZTL sont d'une lisibilité des plus douteuses pour un étranger et rédigés uniquement en italien. Le 25 juillet 2012, soit 13 mois plus tard, je reçois un recommandé m'informant que le 4/6/2011 j'avais "violé" le code de la route italien en circulant sur une voie réservée à la circulation des moyens de transport public et que j'étais redevable d'une amende de 76 € plus les frais s'élevant à 26,02, le tout payable dans les 60 jours. Je ne m'étais rendu compte de rien.

En allant sur le site de la société de recouvrement chargée de récupérer l'amende, nous constatons qu'une photo de ma plaque d'immatriculation y figure. Mais rien ne prouve que cette photo a été faite lors de l'infraction. Elle aurait pu être réalisée à n'importe quel autre moment. Imaginez toutes les photos de plaques d'immatriculation étrangères qui pourraient être réalisées dans des parkings légaux !!!

Deux possibilités se présentent :

1) la première c'est de ne pas payer l'amende. Aucune instance en France ne pourra vous forcer à payer puisque le juge sera incompétent pour vous faire payer un PV établi en Italie, mais il faut savoir que si vous retournez en Italie vous pouvez vous faire pincer et être dans l'obligation de payer avec les frais qui courent. En plus vous serez enquiquinés pendant des mois par les sociétés de recouvrement.

Vous pouvez donc, en connaissance de cause décider d'être "tricard" en Italie et ne plus jamais y remettre les pieds. C'est ce qu'ont décidé un certain nombre de touristes.

 2) Prouver que le délai de 360 jours  prévu par le code de la route italien entre la date de l'infraction et la date de notification est dépassé. C'est notre cas. Mais il faut alors envoyer un recommandé rédigé en italien , dans les 60 jours, au Préfet de la localité pour demander le recours. C'est ce que j'ai fait après avoir trouvé un modèle de lettre sur internet. Affaire à suivre...

En allant sur les forums j'ai constaté que de nombreux touristes français s'étaient fait piéger. Des dizaines de milliers d'amendes sont distribuées notamment en Toscane par les sociétés de recouvrement, surtout pour infraction en ZTL. Souvent plusieurs amendes à quelques minutes d'intervalle. Ces rafales d'amendes peuvent aller jusqu'à 1000 € et même davantage.

Donc, si vous allez en Italie et surtout en Toscane, soyez vigilants. Le mieux est d'y aller en autocar !!

Certains touristes qui avaient utilisé des voitures de location ont même eu la surprise de voir leur compte débité de plusieurs dizaines d'euros. Explication : La société de location avait dénoncé le contrevenant et communiqué aux autorités italiennes son adresse bancaire !

Le trafic est juteux, des dizaines des milliers d'amendes sont ainsi distribuées chaque année aux touristes par les sociétés de recouvrement et notamment en Toscane.

Repost 0
Published by GIHER - dans société
commenter cet article
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 09:17

Regardez ces sommets internationaux qui ne servent à rien sauf  à se congratuler et à dépenser l'argent du contribuable dans des hôtels de luxe. Regardez ce Bachar el Hassad qui continue d'exterminer son peuple sous le regard impuissant de l'ONU empêtré dans le véto chinois et russe. Regardons nous, aussi, dans notre minuscule pays qui avons subi un quinquennat de folie furieuse et qui avons failli réélire, dans les derniers décamètres, un président sortant dont beaucoup se demandent s'ils ne possède pas un grain. Franchement, il y a de quoi se poser la question de l'éventuelle folie de l'humanité !

Dans son Éloge de la folie, Érasme grand humaniste de la Renaissance ne se contente pas de se poser la question, il y répond en faisant, idée géniale, parler la Folie construisant son propre éloge. Oui, l'humanité est folle. C'est inscrit dans sa nature profonde, c'est ancré dans sa normalité qui est incompatible avec la raison, la sagesse, la philosophie et la science. De la même manière, dit Érasme, que l'apprentissage de la grammaire est incompatible avec la nature du cheval !

 Conclusion de la  Folie : il faut éradiquer ces intrus  ces empêcheurs de déconner en rond qui font obstacle à l'épanouissement de l'humanité dans sa propre nature  !!

Les fous de l'humanité ordinaire ont depuis le fond des temps tenté d'empêcher la raison, la philosophie, la sagesse et la science de se développer et ce sont ceux qui les pratiquent, qui, par un retournement de sens, passent pour des fous.

Érasme prêtant sa plume géniale à la Folie écrit : 

" Il est de la dernière maladresse d'être sage à contretemps. Il agit à contretemps celui qui ne sait s'accommoder des choses telles qu'elles sont, qui n'obéit pas aux usages, qui oublie cette loi des banquets :  "Bois ou va-t'en !" et qui demande qu'une comédie ne soit pas une comédie. Tu montreras du vrai bon sens, toi qui n'est qu'un homme, en ne cherchant pas à en savoir plus que les hommes, en te pliant de bon gré à l'avis de la multitude ou en te trompant complaisamment avec elle. "Mais, dira-t-on, c'est proprement de la folie ! " Je ne le contredis pas, pourvu qu'on m'accorde en retour qu'ainsi se joue la comédie de la vie. " 

Dans son introduction à la psychanalyse, Sigmund Frund, en filigrane,  ne dit pas autre chose  lorsqu'il s'exprime sur les trois blessures narcissiques. La première fut Copernic qui après les grecs anciens  qui l'avaient déjà subodoré,  démontre dans sa théorie héliocentrique  que la terre loin d'être le centre du monde n'était qu'une infime parcelle de l'univers cosmique. De quoi passer pour un fou aux yeux de l'humanité ordinaire dont l'église apostolique et romaine   est un des plus beaux fleurons. Ça sentait le soufre voir le fagot. Copernic eut la bonne idée de mourir avant de communiquer sa découverte. Galilée prit la suite et eut quelques ennuis provoqués par les fous de l'autorité religieuse . Il dut se déjuger sous peine d'être transformé en merguez.

La seconde blessure s'appelle Darwin ( et ses prédécesseurs ) qui réduisait  "à rien les prétentions de l’homme à une place privilégiée dans l’ordre de la création, en établissant sa descendance du règne animal et en montrant l’indestructibilité de sa nature animale." Tollé général, y compris des autres scientifiques. Aujourd'hui encore, les créationnistes pensent que Darwin était complètement cinglé et ils prennent pour preuve la Bible qui contredit formellement les folies Darwinesques.

La troisième blessure narcissique fut infligée par Sigmund Freud lui-même qui proposa "de montrer au moi qu’il n’est seulement pas maître dans sa propre maison, qu’il en est réduit à se contenter de renseignements rares et fragmentaires sur ce qui se passe, en dehors de sa conscience, dans sa vie psychique." Wouaf !! Il fallait oser. Là encore les réticences furent terribles et l'onde de choc n'a toujours pas fini de faire des dégâts.

Ainsi va la comédie de la vie, oscillant entre la folie de l'humanité ordinaire et l'insistance de la raison  à démontrer, à son corps défendant, que l'humanité ordinaire est folle à lier. Pour l'instant la première l'emporte largement sur la seconde. Mais le match n'est pas joué... enfin espérons.

Repost 0
Published by GIHER - dans philosophie
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 07:17

À la manière d'Alexandre Vialatte

Que fait l'homme en juillet ? Il regarde passer le Tour de France. C'est un métier. Il aura préparé son camping-car plusieurs semaines à l'avance,  complété la réserve d'eau, vérifié la pression des pneus, le niveau d'huile et étudié le parcours pour juger du meilleur emplacement au col du Glandon ou de la Croix de fer. Il arrivera la veille ou l'avant veille du passage des coureurs et garera son camping-car en bordure de la route après avoir vérifié la stabilité du talus. Il n'oubliera pas les provisions de bouche ni les boissons glacées qu'il préparera lui-même en pressant des agrumes sur son presse-citron modèle Starck. Il ajoutera éventuellement une cuillerée du sirop d'orgeat. Il se déguisera en diablotin, en clown, en mousquetaire du Roy ou même en touriste à bermuda et casquette à l'envers. Il descendra de son camping-car en brandissant un drapeau national . Il n'oubliera pas de trépigner et de hurler des choses incompréhensibles et sans importance à l'oreille des coureurs, si possible en prenant des attitudes hystériques. La bave aux lèvres est conseillée. Il accompagnera les coureurs de quelques foulées souples qui prouveront qu'il en a dans les mollets. Parfois il agitera son étendard si près d'un coureur,  comme un matador frôlant les cornes du toro, qu'il le fera tomber et que lui-même fera un écart en arrière. C'est ce qui pourra lui arriver de mieux. La scène sera enregistrée par les caméras de la télévision qui repasseront la séquence au ralenti aux éditions régionales et nationales. À son retour de vacances, l'homme, en survêtement, organisera des conférences pour les voisins de sa cage d'escalier. Il projètera sur son écran plat la séquence enregistrée sur You Tube et la fera commenter par un ancien coureur amateur qui eût failli courir le Tour de France. Il obtiendra un beau succès et sa notoriété locale durera plusieurs semaines. Il la lira dans le regard de sa concierge et dans la considération de son marchand de journaux. Il recommencera l'année prochaine.

Et c'est ainsi qu'Allah est grand

PS : Alexandre Vialatte ( 1901-1971). Écrivain français surtout connu des écrivains. Traducteur de Kafka, il a écrit, entre autres, des milliers de chroniques pour "La Montagne", journal de Clermond-Ferrand. Elles ont été réunies en recueils ( Et C'est ainsi qu'Allah est grandL'éléphant est irréfutable , Dernières nouvelles de l'homme, Éloge du homard et autres insectes utiles, Antiquité du grands chosier etc...) Son style, son humour et son érudition sont éblouissants. Ce modeste " À la manière de..." ne vise évidemment pas à se hisser à la hauteur de l'écrivain mais à manifester une considération.

 
Repost 0
Published by GIHER - dans humour
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 10:26

Voyez ce qui se passe en Tunisie, en Libye, En Égypte. Les démocraties balbutiantes se laissent grignoter plus ou moins doucement,  mais inexorablement, par l'Islam, à l'issue de votes démocratiques. 

Ce que ne semblent pas vouloir comprendre ces peuples  légitimement assoiffés de liberté et qui  ont tenté avec succès de se débarrasser de leurs tyrans, c'est que malheureusement la démocratie est soluble dans la religion quelle qu'elle soit. Qu'elle ne peut s'accommoder de la domination d'un dogme, idéologique ou religieux  car dans ce cas, la liberté chèrement acquise, de penser de s'exprimer, de se déplacer sera à un moment ou un autre placée sous l'éteignoir au nom de ce dogme considéré comme un absolu alors que l'on ne sait même pas pourquoi. C'est le mystère de la religion. Les exemples sont innombrables  et c'est ce qui est en train de se passer dans les pays susnommés. La démocratie ne peut  s'accommoder que des seuls interdits liés au respect de l'autre c'est-à-dire de la personne humaine et de sa dignité. C'est tout. Ce n'est pas pour rien que la France a promulgué en 1905 malgré les farouches résistances conservatrices , la loi sur la séparation de l'église et de l'état et proclamé la liberté des cultes qui est celle de croire ( ou de ne pas croire, on l'oublie trop souvent) à ce qu'on veut : du rôle messianique et hypothétique d'un berger , d'un chamelier ou d'un guérisseur ou des vertus divines de l'artichaut ou de la betterave. Que la religion reste dans le domaine qui lui est propre, celui de la croyance qui relève de l'entendement et des aspirations de chacun et qu'elle laisse les laïcs gouverner. Ce n'est qu'à ce prix que les nations peuvent devenir réellement démocratiques. C'est pour cette raison que je suis extrêmement pessimiste sur l'avenir démocratique de la Tunisie,  de la Libye et de l'Egypte, car les islamistes ne sont pas près de lâcher le morceau. 

Au temps déjà lointain de la Sarkozie notre pays a connu une petite alerte concernant le grignotage de la laïcité, à l'époque où l'homme qui avait été élu pour cinq interminables années a essayé de mettre le pied dans la porte en commettant en tant que président d' un état laïc des signes religieux ostentatoires en public, qu'il dénonçait par ailleurs, en tenant des discours ( St Jean de Latran, Ryad) qui ne l'étaient pas moins et en voulant imposer l'idée de "la laïcité apaisée" dont le contenu était flou. Alors que la laïcité est un apaisement en soi ! Heureusement les relents d'encens qui se dégageaient de cette idée d'inspiration électoraliste, avaient chatouillé de manière un peu trop insistantes les narines de nos concitoyens et elle dut  rejoindre le placard  déjà bourré à craquer des effets d'annonce. Ce qui prouve que sur ce plan , au moins sur celui-là, les Français sont vigilants.

Repost 0
Published by GIHER - dans religion
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 09:56

Je ne sais pas si vous avez vu passer l'étude de l'INSEE sur les inégalités de patrimoine, mais elle est édifiante : 20% des ménages les plus fortunés détiennent 71% des patrimoines. On ne sera pas étonné d'apprendre que le patrimoine des jeunes ( - de trente ans) et en moyenne très inférieur à celui des personnes plus âgées mais l'écart est considérable : 36 920 € pour les moins de trente ans et 358 210 pour les 60-69 ans en gros 10 fois plus. Il est intéressant de constater que ce sont ceux qui en ont le moins qui ont le plus de besoins légitimes alors que ceux qui en ont le plus en ont objectivement beaucoup moins besoin. . Pas étonnant que les plus de 60 ans aient toujours voté en masse pour Nicolas Sarkozy qui a donné un sérieux coup de pouce aux plus aisés pendant son quinquennat en menant une politique inégalitaire criante à travers l'allègement de l'impôt de  solidarité sur la fortune, le bouclier fiscal, les droits de succession ( qui ne profitent qu'aux plus riches ) Vous vous souvenez de la théorie : " plus les riches sont riches, plus les miettes du gâteau son grosses pour les pauvres. Magnifique foutaise !! "Et maintenant, la vertu de ces chiffres, écrit Laurent Mauduit dans Médiapart, c’est naturellement qu’ils soulignent l’urgente nécessité d’une réforme fiscale en profondeur. Pour rétablir l’ISF et les droits de succession, largement démantelés par Nicolas Sarkozy, mais aussi plus précisément, comme la gauche l’a promis depuis longtemps, pour aligner la fiscalité du capital sur celle du travail."

On a envie d'apostropher la gauche : "Alors elle vient cette révolution fiscale ! " Pour l'instant elle n'a pas l'air très pressée, la gauche. Espérons qu'elle n'en restera pas aux symboles. Mettons à son crédit qu'elle n'est au pouvoir que depuis à peine deux mois. En attendant, on l'a à l'œil !

 

Source : l'étude de l'INSEE du 19 juin et l'article de Laurent Mauduit dans Médiapart, le 20 juin

Repost 0
Published by GIHER - dans économie
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 10:16

Une dame interrogée sur son vote pour Marion Maréchal-Le Pen a répondu : "J'ai voté pour elle non pas parce qu'elle est jeune et jolie mais parce quelle a quelque chose " Il y a gros à parier que ce quelque chose c'est le patronyme de la dynastie à laquelle Marion Maréchal  appartient et qu'elle a ajouté à son nom. Elle aurait pu ajouter à la place :" nous voilà" ce qui aurait été marrant mais qui n'aurait été compris que des initiés, ou Darty, Nike, Le Chat, Coca-Cola ou Carrefour, bien que Carrefour ce n'aurait pas été une bonne idée parce que ça rappelle trop la vanne pourrie du grand père sur "Durafour crématoire." Oui , elle aurait pu ajouter n'importe quel mot qui eût un rapport avec la culture télévisuelle qui a remplacé depuis longtemps celle des livres et des journaux. Ce n'est par pour rien que les marchands d'inutilités en plastique ajoutent au nom de l'objet à vendre :  "vu à la télé" qui est un argument imparable. Reste que voici une jeune femme de 22 ans qui devient la députée la plus jeune de l'Histoire de la République parce qu'elle a ajouté Le Pen à son nom. "Si c'est une Le Pen, elle ne peut pas être entièrement mauvaise "ont pensé les braves gens. Il ne lui reste plus qu'à faire ses preuves. Au vu de l'interview avec Pujadas sur l'A2, ce n'est pas gagné.

Repost 0
Published by GIHER - dans politique
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 17:53

Avec la mort de Thierry Roland, ce n'est pas que la planète Football qui est en deuil c'est aussi la planète beaufs. Raciste, xénophobe, sexiste, franchouillard ( ce qu'il revendiquait), champion des idées toutes faites ( Les Roumains sont des voleurs de poules !) sympathique en somme !  Thierry Roland était ce qui se fait de mieux dans le genre. On peut même se demander si ce n'est pas en partie pour ça qu'il était si populaire. Je ne serais pas étonné que le front National et la frange la plus droitière de l'UMP ne réclament pour le commentateur une journée de Deuil National. Ce serait l'expression d'une des deux France. Il faut s'y faire. Mais surtout  ouvrir l'œil.

Repost 0
Published by GIHER - dans médias
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 09:02

- 11 membres de l'équipe de gymnastique des pompiers de Paris ont été mis en examen dans l'enquête sur un viol et des violences  présumées commises sur deux jeunes engagés lors d'un bizutage le 6 mai dans un bus entre Colmar et Paris. 

- Benjamin Pisani, 25 ans, a posé son barda lundi devant le tribunal chargé des affaires militaires à Marseille. Cet ancien sergent de l’armée de l’air était jugé pour désertion, il a pris un mois de prison avec sursis, mais s’est soulagé d’un fardeau en expliquant publiquement ce qui l’avait poussé, en 2011, à fuir l’armée : un bizutage sévère sur la base militaire d’Istres (Bouches-du-Rhône).

voici un certain nombre d'affaires récentes relevées dans Wikipédia :

  • Fin septembre 2008 : Faculté de médecine d'Amiens.  À la suite de la révélation d'un bizutage obligeant des jeunes filles à mimer des positions sexuelles et devant l'absence de réaction de la direction, le recteur de l'académie d'Amiens, Ahmed Charai est démis de ses fonctions par Valérie Pécresse Ministre de l'Enseignement supérieur
  • Septembre 2009 : Un étudiant est forcé de boire de l'alcool au cours d'une soirée d'intégration de l'Ensam d'Angers. À la suite du scandale, le directeur de l'établissement, Bernard Moreira-Miguel, est renvoyé par la ministre, Valérie Pécresse
  • Octobre 2009 : Agressions sexuelles lors d'un bizutage dans un lycée de Poitiers.
  • Juillet 2010 : Un pompier volontaire est brûlé sur tout le corps au cours d'un bizutage.
  • Septembre 2010 : Plaintes pour viol de deux étudiantes au cours des week-ends d'intégration de l'institut commercial de Nancy et de l'ESC Grenoble
  • Janvier 2011 : Un père de famille porte plainte après des faits de bizutage au lycée Naval de Brest
  • Septembre 2011 : Des photos choquantes de filles nues et d'un pogrom prises lors d'un week-end d'intégration très alcoolisé de l'Inseec Bordeaux sont mises sur les réseaux sociaux.
  • Septembre 2011 : Renvois de six élèves après un bizutage dans le lycée privé Saint-Jean  Lectoure
  •   Novembre 2011 : Université Paris Dauphine. Victime de scarification, un étudiant de première année porte plainte, soutenu par le président de l'université.

Je pense depuis longtemps que le bizutage, tel qu'il est pratiqué, par sa nature souvent dégradante et humiliante est une coutume détestable. Sous l'alibi d'un rite initiatique destiné à forger les hommes et leur inculquer l'esprit de corps, le bizutage est souvent prétexte à des dérives sadiques commises  par quelques esprits tordus qui peuvent donner libre cours en toute impunité à leurs instincts les plus sauvages. 

Il est bon de rappeler à ce sujet que le code pénal punit les actes de bizutage de 6 mois de prison et 7500 euros d'amende, même en cas de consentement de la personne. Avec doublement de la peine lorsque ces actes affectent une personne fragile physiquement et mentalement. Ce qui bien entendu n'a pas mis fin à ces pratiques " traditionnelles"  parfois encouragées ou admises passivement par l'encadrement.

Les partisans du bizutage sont encore nombreux. On connait leurs  principaux arguments : le bizutage vise à former un homme nouveau dans un communauté soudée, solidaire.

Un de mes amis, architecte, m'avait confié il y a longtemps que lorsqu'il était étudiant en architecture aux beaux arts à Paris il avait subi un bizutage sévère et en était sorti psychologiquement blessé. 

Le débat est ouvert 

Repost 0
Published by GIHER - dans société
commenter cet article
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 17:48

Un peu marre de la politique. Aujourd'hui avec le temps de merde qui s'est abattu sur les Cévennes, j'ai fait l'inventaire de ma discothèque et retrouvé un CD de Sonny Terry et de Brownie Mc Ghee que j'avais complètement oublié.

Sonny Terry  chanteur et harmoniciste aveugle & Brownie Mc Ghee  guitariste et chanteur,  sont tous deux issus de la Côte Est et on formé pendant plus de trente ans un duo de bluesmen extrêmement fructueux. Leurs enregistrements sont innombrables, mais la meilleure période se situe entre 1947 et 1958. Après, la gloire aidant, les choses se sont  un peu gâtées et leurs prestations devinrent très inégales

Terry qui était un exceptionnel virtuose de l'harmonica venait de la campagne. Il chantait et utilisait son harmonica comme instrument d'accompagnement en imitant toutes sortes de bruits de la nature et des activités humaines. Son style est reconnaissable entre tous. Les voici  tous deux lors d'une émission de télévision, que je situe à la fin des années 60, dans l'un de leurs plus célèbres morceaux " Hootin Blues" . Terry est décédé en 1987. Brownie Mc Ghee, lui -même remarquable chanteur l'a suivi neuf ans plus tard. Vous trouverez sur Deezer la plus grande part de leur œuvre commune, si vous le voulez bien !

            
Repost 0
Published by GIHER - dans musique
commenter cet article

Présentation

  • : pour curieux seulement
  • pour curieux seulement
  • : Ce blog qui se veut un lieu de dialogue et de réflexion, s'adresse aux curieux de tout ce qui fait l'intérêt de la vie. de la philo à la bande dessinée en passant par la musique,la vie quotidienne et la politique
  • Contact

Profil

  • GIHER
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo

Texte Libre

« Nous sommes nés à quêter la vérité ;
il appartient de la posséder à une plus grande puissance. »

Michel de Montaigne 

Recherche

Archives