Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 15:13

Qu'est-ce que je lis encore ce matin dans la presse ? : Le PS serait divisé sur la reconnaissance de la Palestine. C'est assez souvent que le PS se divise, sur ceci, sur cela. Vous avez vu le débat sur les primaires. Wouaff ! Non , ils ne sont pas d'accord sur tout ! Parfois, il ne sont même pas d'accord du tout . Entre Valls et Montebourg par exemple,  il y a une planète d'écart. Ces gens-là ne fonctionnent pas au même carburant. Il y en a un qui trempe ses lèvres dans le champagne et qui serait bien à l'aise à l'UMP où il serait reçu à bras ouverts, comme Besson  ( je vous laisse deviner lequel) et l'autre, qui sifflerait plutôt du rouge et que je vois assez bien à côté de Mélenchon, ( je vous laisse imaginer qui) . Mais enfin les gars !  Un peu d'unité s'il vous plait ! Regardez l'UMP ! Il y en a un paquet là-dedans qui ne sont pas d'accord et même qui ne peuvent pas se piffer et qui mettraient bien un peu de mort-au-rat dans le potage des autres s'ils étaient assurés de l'impunité. Eh bien, ces gars-là ( Séguéla ?)  au bon moment, ils seront tous derrière le grand chef, ou plutôt derrière le petit chef, c'est selon. Alors, le  chef,  montera sur un tabouret de cuisine ou de bar, selon sa taille, il fera mettre en file tous les gens de l'UMP et il hurlera : " je ne veux voir qu'une tête. " Et là, tout le monde s'alignera impeccablement, comme à un 14 juillet . Ce 14 juillet que cette fille là avec ses lunettes à monture rouge, à peine française, ou récemment française - alors poupougne s'il vous plait dirait Fillon !- et qui parle difficilement notre belle langue avec un sale accent étranger, voulait supprimer ou plutôt en faire un défilé citoyen. Ça va pas la tête non ?! On n'est pas en 2200 que diable ! Patience ! Donc, je disais qu'à L'UMP tout le monde était derrière le chef. Le vrai problème du PS, c'est qu'ils ont voulu faire des primaires que l' UMP voyait d'un très mauvais œil - le très mauvais œil n'est pas réservé à Jean-Marie Le Pen - parce que chez eux ( à l'UMP) le chef ne se discute pas : il s'impose. Ils ont même essayé de les faire annuler ces primaires pour inconstitutionnalité et ils se sont cassé le nez. Évidemment, les primaires socialistes sont un problème pour l'UMP parce qu'elles mettent en exergue  une volonté de démocratie au sein du PS. Et la démocratie au sein du parti, ce n'est pas la tasse de thé de l'UMP. Finalement  ce débat télévisé des primaires socialistes sur une chaîne publique et qui a réuni plus de 5 millions de téléspectateurs ce fut un beau succès. Alors que dans le même temps il y avait, tenez-vous bien, une émission de télé-réalité sur TF1, qui a fait un score inférieur,  ce qui démontre que la culture fout le camp. Donc, disais-je, avant d'avoir malpoliment été interrompu par moi-même, ce débat fut un beau succès qui nous a montré qu'au PS ça discute sec. L'important, et même l'essentiel lorsque les électeurs auront choisi leur candidat à la présidentielle, c'est, pour les autres, de jouer le jeu et de faire bloc avec lui en se mettant d'accord sur cet essentiel.  Qu'ils ne fassent pas comme avec Ségolène qu'ils ont vachement aidée en lui balançant des peaux de banane sous ses ballerines et des bâtons dans ses talons hauts. À condition aussi que, lorsque le candidat socialiste sera élu président, qu'il fasse bloc avec eux et qu'il sorte, en attendant la VIe République, du paradigme de cette monarchie constitutionnelle complètement obsolète, taillée pour un seul bonhomme et qui, on la vu pendant plus de 4 ans,  est très dangereuse lorsqu'elle est placée entre les mains d'un caractériel autoritaire qui sait en tirer la substantifique moelle, comme disait Rabelais qui n'était pas à l'UMP. Au fait, imaginez ce qui se passerait, si l'UMP décidait l'organisation de primaires au sein du parti ? Villepin et Boorloo reviendraient immédiatement dans le giron. parce qu'ils se diraient que, enfin, il auraient une chance de se qualifier et de devenir Calife à la place du Calife. 

Repost 0
Published by GIHER - dans politique
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 10:35

Il faut bien se rendre à l'évidence : en politique le mensonge et le bobard sont considérés comme des armes tout à fait convenables.

Lorsque Nicolas Sarkozy promettait la république irréprochable alors que dans  le même temps il était entouré de personnages des plus douteux tel que le milliardaire Zad Takieddine, marchand d'armes de la sarkozie   qui ne paie pas d'impôts en France. Zad Takieddine est un Ami de Jean-François Copé et de Brice Hortefeux, mêlé à l'affaire Karachi dénoncée par Médiapart. Une affaire explosive.  Médiapart est un journal en ligne qui fait son boulot d'organe d'investigation, comme le Canard enchaîné, et fut pour cela traité de "journal fasciste" par le gentil Xavier Bertrand, perroquet des éléments de langage communiqués par Claude Guéant, le Fouché de l'Élysée, qui préconisait également de comparer Edwy Plenel à Goebbels ! Rien que ça !!

Quand Dominique Strauss-Kahn se présente sur TF1 pour expliquer qu'il a commis une faute, mais dans le fond, rien de répréhensible, il nous prend pour des andouilles.

Quand Bourgi qui après avoir servi Chirac et Villepin, rejoint le clan Sarkozy et soulage sa conscience en dénonçant, au bon moment, les valises de biffetons reçues par ses premiers patrons, tout en reconnaissant qu'il n'a aucune preuve, il nous prend pour des andouilles.

Quand Luc Ferry dénonce un ministre pédophile à la télé en précisant qu'il n'a aucune preuve, il nous prend pour des andouilles. Et  quand François Morel, le seul humoriste de qualité encore sur France-inter, ( pour combien de temps ?) lui dit de fermer sa gueule, il a raison.

Qaund Jean-François Copé écrit un bouquin pour dénoncer la langue de bois alors qu'il en est encore aujourd'hui l'un des pratiquants les plus convaincants, il nous prend pour des andouilles.

Quand Jean-Marie Le Pen qui a passé une bonne partie de son temps à dénoncer la Judéo-maçonnerie, nous explique qu'aujourd'hui dans les pas de sa fille il ne voit pas d'inconvénient à ce qu'il y ait des Franc-Maçons dans les rangs du FN, alors qu'en principe les valeurs maçonniques humanistes sont strictement  inverses à celles de son organisation, il nous prend pour des andouilles, autant d'ailleurs que maître Collard membre de la Grande loge Nationale Française, et ce membre du Grand Orient de France ( où ont-ils été le dénicher celui-là !?) également membre du FN, ce qui est tout de même le monde à l'envers !

Quand Marine le Pen nous explique que le FN n'est pas un parti d'extrême droite et est même une  formation politique comme les autres, elle nous prend pour des andouilles.

Quand Mme Bettencourt s'aperçoit que par étourderie elle a oublié de déclarer 83 millions d'euros au fisc, elle nous prend pour des andouilles.

Quand Jean-François Copé, Xavier Bertrand, et Christian Estrosi se présentent devant leurs troupes en se se submergeant de louanges mutuelles, alors qu'il est de notoriété publique qu'ils ne peuvent pas se pifer, ils nous prennent pour des andouilles.

Vous n'en avez pas marre, vous, d'être pris pour des andouilles ?

Repost 0
Published by GIHER - dans politique
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 15:20

Elle s'annonce particulièrement hard cette campagne électorale.  J'énumère de mémoire :

L'affaireWorth- Bettencourt qui remonte à la surface après plus d'un an dans le congélateur de la justice à Bordeaux, l'affaire Karachi qui n'est toujours pas étouffée, malgré des efforts méritoires à droite, et qui risque de provoquer des vapeurs dans l'ex-camp Balladur qui était également celui de Sarkozy  -voir les dossiers de Médiapart, vous savez le journal "fasciste" en ligne d'après Xavier Bertrand. Je continue. L'affaire Strauss-Kahn une sérieuse épine dans le pied du PS, malgré le non- lieu. Doit on rappeler qu'un non-lieu n'est pas un acquittement. Je continue : L'affaire Tron, l'affaire Chirac et les trous de mémoire de l'ex-président, l'affaire Guérini, là ce n'est plus une épine dans le pied du PS mais un pieu. Et maintenant l'affaire Bourgi, un bien honnête homme, très connu des services de police en tout bien tout honneur ( et patrie) et qui a des atermoiement de conscience -vous avez bien lu : de conscience- c'est pour ça qu'il déballe tout au bon moment. C'est aussi marrant que le préjudice moral - vous avez bien lu: moral- subit par Bernard Tapie (. Il fallait voir la tête attendrie de Guéant , un homme d'une grande sensibilité, lorsque Nicolas Sarkozy  a remis la légion d'honneur à Bourgi qui parait-il est un élève de Foccard, ce qui est une référence sérieuse en matière de Françafrique. Heureusement, il y a l'affaire Clearstream qui connait un dénouement qui fait dire à Villepin qu'il a confiance en la justice de son pays. Bref ça va être chaud entre l'automne 2011 et le printemps 2012. Il faut s'attendre à un grand déballage de saloperies en tout genre. Et bien paumée au milieu des ordures : la république irréprochable. Et je ne vous parle pas de Ségolène Royal qui n'a pas compris que de cracher sur ses petits camarades n'aura pas forcément un effet bénéfique pour elle. Préparons nos pinces à linge, ça va chlinguer !  Ça chlingue déjà ! À moins que la faillite de l'Europe ne fasse oublier tout ça. Le grand perdant dans ces histoires: l'image de la politique. Il ne faudra pas s'étonner si les citoyens vont aux urnes en traînant les pieds en mai 2012. S'ils y vont ! 

Repost 0
Published by GIHER - dans politique
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 09:27

Entre autres choses, ce qui est intéressant dans le scandale du Médiator, c'est que les effets mortifères de ce médicament n'ont pas été révélés par un ministre, un syndicat ou une instance professionnelle telle que l'Afssaps ( agence française sanitaire des produits de santé) dont c'était le boulot, non, la révélation du scandale on le doit  à une femme qui a dû connaître de grands moments de solitude. Cette femme c'est le docteur Irène Frachon. Que grâce lui soit rendue ici. Ça réconcilie un peu avec l'humanité. Il y avait des centaines de personnes qui savaient que le médiator était une saloperie et personne n'a rien dit.  Pourquoi , n'est-ce pas l'Afssaps qui a soulevé le problème ? Tout simplement parce que 64% des gens qui travaillent dans cet organisme ont des accointances avec les firmes pharmaceutiques. Autant donner à un loup la surveillance d'un troupeau de brebis !

Citoyens, c'est triste à dire, mais il vaut mieux   compter sur les initiatives individuelles de la société civile pour s'indigner des disfonctionnements de la société tout entière plutôt que sur les instances qui sont en principe là pour nous protéger. Tiens ! voilà un thème intéressant pour une campagne électorale : Comment faire pour que ça change ? Comment lutter efficacement contre la connivence des puissants ? contre les indulgences coupables ? contre les petits arrangements entre amis.  ? contre l'intérêt supérieur des portefeuilles ? comme par exemple dans l'affaire des emplois fictifs de la ville de la Paris et la tractation PS-UMP ( on rend les sous et vous nous foutez la paix ! ) ? Bonne question, non ? D'autant que nous allons voter pour un puissant quelle que soit sa tendance politique, au mois de mai 2012. Quadrature du cercle ? ou changement de République qui donnerait un peu moins de pouvoir à une oligarchie, aux groupes d'intérêt, aux lobbys,  et un peu plus aux citoyens ?

Repost 0
Published by GIHER - dans santé
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 11:27

  Il arrive que la justice soit vraiment aveugle. C'est-à-dire que pour des raisons obscures elle ne veuille rien savoir. En chine, par exemple, un responsable anti-corruption à été retrouvé "suicidé" dans son bureau, lardé de 11 coups de couteau. C'est la thèse officielle. Très très fort le mec ! Dommage qu'il soit mort, une formidable carrière de music-hall l'attendait. peut-être qu'il a essayé de se suicider en s'enfonçant le couteau dans les cuisses, dans les fesses, dans les bras, pour finalement conclure que le mieux c'était le cœur ! Mais vous savez comment sont les gens, ils doutent de tout. Beaucoup sont des adeptes de la théorie du complot. Des suspicieux, je vous dit ! Résultat : des dizaines de milliers d'internautes chinois, doutent par internet interposé de cette conclusion de la justice chinoise, on peut même dire qu'ils s'en moquent sans réserve. La chine serait-elle en train de s'éveiller, comme le disait Peyrefitte-les-grandes-oreilles, il y a plus de quarante ans ? 

Ne nous offusquons pas de l'insolence des internautes chinois, nous même, je veux dire l'opinion française, il nous est arrivé de douter de certaines conclusions de la justice. Deux exemples. 1) Le ministre Robert Boulin soupçonné d'opération immobilière douteuse. Il avait de gros dossiers Robert Boulin. On l'a retrouvé noyé dans un étang, dans 40 centimètres d'eau, et le visage tuméfié comme s'il avait tenu 15 rounds contre Tayson. Et bien la justice après trois décennies  de tergiversations et malgré les protestations de la famille et d'une partie de l'opinion a tranché une bonne fois pour toutes : Robert Boulin s'est suicidé. Circulez il n'y a rien à voir.

2) le gendarme Jambert qui avait démasqué Émile Louis. Son rapport sur ce monstre n'avait pas été pris au sérieux  à l'époque. On avait retrouvé le gendarme dans son garage, tué de deux balles de carabine tirées dans la tête juste avant qu'il ne soit entendu après la relance de l'affaire. Pas facile de se tirer deux balles de carabine dans la tête . La police a conclu à un suicide. il y eut contre-expertise puis contre-expertise de la contre-expertise. Émile Louis a finalement été condamné pour viol et meurtres sur des gamines de la DDASS après d'incroyables atermoiements de la justice. Officiellement le gendarme Jambert est toujours suicidé.

Des choses comme ça, il y en a d'autres. Je vous laisse compléter.

Repost 0
Published by GIHER - dans justice
commenter cet article
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 10:28

Jacques Chirac, je ne le compare en rien à Papon, bien entendu . Sauf sur un point : Il est aussi malin. Rappelons nous de Papon sortant de prison parce qu'il était à l'article de la mort et qui allait déjà beaucoup mieux quand il est monté dans la bagnole qui le ramenait chez lui. Donc Jacques Chirac est malade. Très malade. il faut l'être quand on est un membre éminent de l' UMP et qu'on affirme qu'on va voter Hollande ! Ou quand on se fait une petite escapade à St Trop' et qu'on est ramené manu militari à la maison par Bernadette qui est très chouette, aux deux sens du terme.  Bernadette, c'est sa duègne qui est en même temps sa femme. Son élection comme conseillère régionale a été annulée. Elle l'avait emportée d'une voix. Manque de pot, dans deux communes il y avait moins de signatures que de votants. Pas une malversation juste une simple erreur. Bernadette n'a pas fait appel. On revotera

Jacques Chirac à une spécialité c'est de passer entre les gouttes même par fort orage. Ce qui ne l'empêche pas d'affirmer par écrit qu'il " rappelle son attachement  à l'un des principes qui fondent notre pacte républicain et qui veut que tous les Français soient égaux face à la justice". Un type qui a profité à son corps défendant de son immunité de Président de la République pendant 12 ans et qui vous dit ça ! J'en ai les larmes aux yeux.

Rappelons les faits :

Jacques Chirac devrait être jugé à partir de lundi pour le financement présumé occulte de l'Ex- RPR. Le parquet, de toutes manières à demandé la relaxe. 

 il y eut l'affaire des irrégularités commises dans l'attribution et la passation des marchés publics entre 91 et 94. Tibéri a été mis en examen et les poursuites ont été annulées pour vice de forme

Il y eut l'affaire des marchés public d'Île-de France. Deux proches de Chirac,  Michel Roussin et Louise-Yvonne Casetta ont été condamnés en appel pour complicité de corruption passive

il y eut l'affaire  des billets d'avion payés en liquide. Payés avec les fonds spéciaux a dit Chirac. Ce volet a finalement été retiré des accusations

Il y eut l'affaire des "frais de bouche" . Selon la mairie de Paris, le couple Chirac aurait dévoré pour environ 2,1 millions d'euros dans leurs frais de bouche personnels entre 1987 et 1995 dont près de 1,35 millions payés en liquide. Résultat : non-lieu pour prescription

 "Il y eut l'affaire EURALAIR.Des personnalités, parmi lesquelles Bernadette Chirac et peut-être Jacques Chirac lui-même, auraient bénéficié de vols gratuits, pouvant constituer le délit de recel d'abus de biens sociaux. Bernadette Chirac a été entendue comme témoin en juin 2009.

L'instruction a été clôturé en octobre 2009. Le parquet n'a toujours pas pris de réquisitions. Deux personnes sont mises en examen.

Il y eu l'affaire  de la SEMPAP qui effectuait des travaux d'imprimerie pour la ville de Paris et aurait financé le RPR via le cabinet du maire. L'enquête est clôturée depuis 2009. pas de réquisition écrite du parquet pour l'instant. Une dizaine de personnes sont mises en examen

Donc, Jacques Chirac veut "que tous les Français soient égaux devant la justice". On en prend acte. Mais il devrait ajouter : "Après moi" 

Il n'y a que deux mots qui me viennent à l'esprit : " Bravo l'artiste !"

Repost 0
Published by GIHER - dans justice
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 16:33

  " On peut lire ça dans les nouveaux manuels scolaires des sciences de la vie :  "Le sexe biologique nous identifie mâle ou femelle mais ce n’est pas pour autant que nous pouvons nous qualifier de masculin ou de féminin. Cette identité sexuelle, construite tout au long de notre vie, dans une interaction constante entre le biologique et le contexte socioculturel, est pourtant décisive dans notre positionnement par rapport à l’autre".

La vache !!! gonflés les rédacteurs des manuels ! avaient-ils réfléchi qu'ils vivaient sous le règne de Nicolas 1e, l'homme qui fait son signe de croix dans l'exercice de ses fonctions ? Pas si gonflés que ça  finalement : les manuels sont en conformité avec les programmes "inscrits au Bulletin officiel et validés par le processus habituel (examen par le Conseil supérieur de l’éducation, consultation de groupes d’experts et du grand public via le site Eduscol)".

Émoi à l'enseignement catholique ( il y a deux sexes. Tout le reste est pêché, anomalie et théorie fumeuse d'intellectuels pervers, de gauche, évidemment. Circulez ! il n'y a rien à mater) Et voilà que les grenouilles de bénitier de l'UMP, sa frange la plus réactionnaire , c'est-à-dire la droite populaire ( ça ressemble au FN, ça sent le FN, ça a le goût du FN, mais ce n'est pas le FN) s'indigne à son tour et demande à Luc Chatel à une semaine de la rentrée scolaire de retirer ces manuels plongés dans le soufre. Le même Luc Chatel qui veut réintroduire la morale à l'école. Mais quelle morale au fait ? Celle de l'UMP ? N'y aurait-t-il qu'une seule morale indiscutable,  issue d'un consensus national ?

Érasme au XVe siècle écrivait : "on ne naît pas homme on le devient" Ça aussi c'était gonflé. On se demande même comment il avait fait, Érasme, pour que la droite populaire de l'époque ne le passe pas au gril comme une vulgaire saucisse de Strasbourg.

Donc , je propose pour freiner toute polémique ( Victor ?) et afin de permettre que les écoliers aient en main ces manuels de  science de la vie dès la semaine prochaine, que l'on colle un cache-sexe sur les pages incriminées, mais facile à décoller pour ceux qui n'ont pas peur de brûler en enfer. Amen

Repost 0
Published by GIHER - dans religion
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 17:46

On a souvent entendu depuis la crise de 2008 nos dirigeants nous expliquer que la crise était une fatalité, une sorte de calamité transcendantale, un peu comme une invasion de sauterelle, la faute à pas de chance, voire une punition de Dieu. Mais tout le monde sait  bien, à présent, que la crise à ses raisons, quelle provient du grand déconnage des banques, de la financiarisation des marchés, de la goinfrerie des possédants. Le président à même parlé à l'époque de "moralisation du capitalisme" qui n'est pas autre chose que la quadrature du cercle. Moraliser le capitalisme équivaut à le flinguer, car le capitalisme est immoral par essence . Dans un premier temps on a évidemment trouvé la parade : L'état paierait pour renflouer les banques. Or,  l'état c'est nous, je veux dire : nous les contribuables. Donc l'état à raqué et c'est ce qui explique que la dette a pris des proportions sans précédent. Le président actuel s'est révélé le plus dépensier de la Ve République et ça ce n'est pas dû qu'à la crise, c'est pour cette raison que la règle d'or réclamée à présent des états européens est légèrement impudique. Donc il faut éponger la dette, ou tout au moins la ramener à des proportions raisonnables. Et pour ça il faut trouver des recettes et des économies. Jusque-là, vous suivez ? Alors, la mort dans l'âme le président a descendu en flamme ou bien endommagé chacune des mesures  formant les piliers de sa politique économique. Parce qu'elles se sont révélées mauvaises ou inefficaces ? Non !! non !! et non !! C'est à cause de la Criiiiiise qui est responsable de tout ! Énumérons :  Le bouclier fiscal devait permettre aux riches de consommer davantage au bénéfice de l'économie ( c'est l'effet de ruissellement d'Adam Smith. rien de nouveau depuis l'un des pères du capitalisme). Ils se sont vite dépêchés de capitaliser les sommes épargnées à l'étranger. Flop total. Exit le bouclier Fiscal. Refuser la hausse des impôts était une des mesures phare  du président. Ils seront augmentés pour les plus riches "exceptionnellement". 3% sur les revenus supérieurs à 500 000 €. Ça fait 200 millions d'euros. Juste de quoi remplir une dent creuse, assez pour ne pas  effaroucher les plus nantis qui sont l'indéfectible soutien du gouvernement ( et pour cause), et surtout une façon de faire croire que le dit gouvernement s'attaque aux riches. Ça s'appelle une arnaque . Les aides à la propriété ( intérêts d'emprunt) seront supprimées et une partie du dispositif concernant les heures supplémentaires sera raboté. Vous savez le fameux "travaillez plus pour gagner plus". le credo de 2007. Ce sont les entreprises qui vont trinquer pas les travailleurs, nous dit-on. mais forcément cette mesure aura une incidence sur les travailleurs tout au moins sur ceux qui ont encore du travail. Heureusement les riches réagissent. Ils réclament d'être taxés davantage, mais "exceptionnellement". Avant que leur tête ne se promène au bout d'une pique, ils préfèrent anticiper, même si c'est du bout des lèvres. Cela me fait penser à une réplique de Cocteau dans les mariés de la Tour Eiffel ( je cite de mémoire) : "Puisque ces mystères nous dépassent feignons d'en être les organisateurs"

Repost 0
Published by GIHER - dans économie
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 10:58

Entendu Gérard Longuet ce matin défendre le copinage de la France avec Kadhafi. Pour Longuet, lorsque Khadafi est venu en France en 2007, l'homme avait changé et il était tout à fait légitime de le recevoir. Et puis, il est redevenu ce qu'il était précédemment et il faut saluer le courage du président de la République qui a reconnu qu'il avait changé à nouveau ! Je l'ai dit cent fois, mais je le répète : quand les hommes politiques vont-ils cesser de nous prendre pour des imbéciles ? Nous avons reçu chez nous un dictateur sanglant ( pas qu'un seul d'ailleurs) alors que pendant sa campagne électorale, le président avait martelé qu'il n'aurait aucune indulgence pour les dictateurs,   et nous avons poussé la flagornerie jusqu'à  nous humilier en installant la tente dans le jardin de l'Élysée de celui qui avait cyniquement créé le prix Kadhafi des droits de l'homme en 1988 . Tout ça pour lui vendre des armes qu' il n'a pas achetées. Rama Yade à l'époque avait dénoncé ce coup diplomatique et commercial avec une grande violence et s'était ramassé un blâme, pour finalement faire volteface. 

Le sympathique Gérard Longuet aussi a changé. Ancien dirigeant du mouvement d'extrême droite Occident ( avec Alain Madelin. Tiens ! comment ce fait-il qu'il ne soit pas au gouvernement celui-là ?) puis membre du GUD et d'Ordre Nouveau, deux groupuscules d'extrême droite ( le dernier nommé en compagnie de Claude Goasguen), il devient secrétaire d'état sous Raymond Barre, puis sous Chirac, ministre sous Balladur. il démissionne du gouvernement au sujet du financement du Parti Républicain et de la construction de sa villa. Par la suite il est mis en examen ( 1995) dans l'enquête sur le financement occulte du Parti Républicain. Il bénéficie d'un non-lieu en 2010. Renvoyé devant le tribunal correctionnel pour recel d'abus de crédit au sujet de la construction de sa villa de Saint Tropez, il est relaxé en première instance et en appel. Mis en garde à vue en 2001, pour recel de corruption dans l'affaire des marchés publics d'Île de France il est relaxé en 2005.

Pourquoi un tel acharnement de la justice contre cet honnête homme ? Mystère !

On voit par là que dégagé de tous soupçons il était tout indiqué pour devenir en 2009 président du groupe UMP du sénat, puis ministre de la défense et des anciens combattants en 2011. Il reste que de ses jeunes années d'extrême droite, Longuet a gardé quelques réflexes. En 2010 il s'est opposé à la nomination de Malek Bouti à la Halde estimant qu'« il vaut mieux que ce soit le corps français traditionnel qui se sente responsable de l'accueil de tous nos compatriote", propos condamnées à gauche, et même un peu à droite. C'est dire.

 

Repost 0
Published by GIHER - dans politique
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 11:13

Une taxe sur les transactions financières serait en train de germer dans la tête  d'Angela Merkel et de Nicolas Sarkozy.  "Jugée irréaliste pendant des années par les gouvernements européens" dit le monde. Cette taxe est proposée depuis des années par les gens d'ATTAC. Elle est en train de s'ancrer dans les neurones des dirigeants des deux plus puissants pays européens. Le temps de mijotage est très long.  ce n'est pas la première fois que Nicolas Sarkozy et Angela Merkel évoquent cette taxe ( TTF). les deux dirigeants avaient déjà appelé à un débat sur la TTF au sommet de Pittsburg en septembre 2009. Le parlement européen et le conseil de de l'Europe avaient émis l'hypothèse d'une telle taxation en mars 2010. L'intérêt de cette taxe serait de désarmer la spéculation déstabilisatrice , de réduire le pouvoir social de la finance et d'apporter des recettes nouvelles pour réduire le déficit. "Il est déjà inadmissible que les citoyens paient le chômage et la précarité supplémentaires dus à la crise déclenchée par la finance, peut-on lire dans un bulletin d'Attac,  il le serait encore plus qu'ils paient pour le rétablissement des comptes publics" On pourrait ajouter : "en épargnant la finance"

Aujourd'hui Il paraît que tout le monde est d'accord sur cette taxe alors qu'elle avait été " décriée à gauche et à droite pendant des années" dit encore le Monde. Reste à savoir si une fois de plus cette proposition ne sera rien d'autre qu'un effet d'annonce vite oublié . ( c'est  la caractéristique et  l'intérêt principal des effets d'annonce. Sarkozy en est, hélas, un brillant pratiquant.) Pasqua qui a une grande pratique de la politique disait il n'y a pas si longtemps " les promesses n'engagent que ceux qui y croient". Les philosophes grecs pré-socratiques qui ont eu l'intuition de l'atome 2000 ans avant tout le monde, estimaient que les paroles qui s'échappaient de la bouche des gens étaient également des atomes. Ils les appelaient " des simulacres" ( sic). En somme, des atomes légers, légers ... comme les paroles des politiques. 

 Aujourd'hui " simulacre" désigne une chose qui n'a qu'une apparence et aucune réalité. Coïncidence marrante, non ?

Alors, la TTF restera-t-elle un serpent de mer ou deviendra-t-elle une réalité ? À voir !

Repost 0
Published by GIHER - dans économie
commenter cet article

Présentation

  • : pour curieux seulement
  • pour curieux seulement
  • : Ce blog qui se veut un lieu de dialogue et de réflexion, s'adresse aux curieux de tout ce qui fait l'intérêt de la vie. de la philo à la bande dessinée en passant par la musique,la vie quotidienne et la politique
  • Contact

Profil

  • GIHER
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo

Texte Libre

« Nous sommes nés à quêter la vérité ;
il appartient de la posséder à une plus grande puissance. »

Michel de Montaigne 

Recherche

Archives