Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 17:46

Comment les Français vivent-ils la crise ? Pour beaucoup d'entre-eux comme une fatalité tombée du ciel. Ce qui fait oublier d'où vient cette crise, quelles en sont les sources. Nicolas Sarkozy l'avait désignée comme provenant d'un capitalisme immoral par référence à un capitalisme moral (!). François Hollande avait même déclaré pendant la campagne présidentielle que son adversaire était la finance c'est-à-dire la spéculation financière. Celle qui ne produit rien qui n'aide pas au développement de  l'économie, mais qui fait de l'argent à partir de rien. Depuis il a beaucoup reculé, parce que les maîtres du monde ne sont pas les états mais la finance sans loi autre que la sienne. Affectés par la crise des subprimes dont-ils portent la responsabilité, sauvés par les états, c'est-à-dire les citoyens, les établissements financiers affichent aujourd'hui une prospérité insolante. J'aimerais savoir ce que les socialistes ont fait de vraiment concret jusqu'à présent pour lutter contre cette finance qu'Hollande désignait comme sont principal adversaire ?

"Est-il normal que l’Etat donne sa garantie à 9.000 traders pour qu’ils continuent à spéculer sans risque avec des revenus scandaleux alors que 60 millions de Français se serrent la ceinture ?" C’est la question que posait un député mardi soir lors de la réunion organisée par le collectif à l’Assemblée Nationale à la veille de l’arrivée de la loi bancaire en Commission des finances et à une semaine de son arrivée devant les députés en première lecture.

Cette loi est un leurre . "C'est comme si la loi de séparation de l'église et de l'état avait été rédigée par des évêques," écrit Libération. Il est clair qu'avec une loi pareille les banquiers peuvent dormir sur leurs deux oreilles

À l'initiative du collectif Roosevelt, plus de 25 000 personnes et une dizaine de réseaux ont déjà rejoint l'appel pour une vraie séparation des banques sur le site www.monadversairecestlafinance.fr.  qui informe sur la réalité de la loi et  sur ses insuffisances. À vous de voir.

Partager cet article

Repost 0
Published by GIHER - dans économie
commenter cet article

commentaires

barovincli 12/02/2013 09:47


C'est la conséquence d'un rêev Européen détourné, dévoyé par le libéralisme à tout crin.....où la spéculation financière sur tout ce qui se marchande, y compris les ressources agroalimentaires,
est érigée en dogme .....claironnée par toutes les droites conservatrices et une partie de la social démocratie....dont nous avons actuellement (c'est l'arbre qui c&che la forêt) un exemple
avec l'affaire Findus/spanghero et consorts européens....ce qu'appelle la patronat et l'UMP la compétitivité....la recherche du meilleur prix dans n'importe quelles conditions..t ce au détriment
d e la qualité, de l'information des consommateurs, et d'un circuit  de distribution, à travers à l'Europe qui dépasse l'entendement, à une époque où il faudrait rapprocher la production de
la consommation (circuit courts eu égard à l'enchérissement de l'énergie et des contraintes environnementales..

bazar11 08/02/2013 10:18


La valeur travail n'existe plus, l'économie virtuelle domine le monde, on n'est pas près de moraliser cette société. 

Présentation

  • : pour curieux seulement
  • pour curieux seulement
  • : Ce blog qui se veut un lieu de dialogue et de réflexion, s'adresse aux curieux de tout ce qui fait l'intérêt de la vie. de la philo à la bande dessinée en passant par la musique,la vie quotidienne et la politique
  • Contact

Profil

  • GIHER
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo

Texte Libre

« Nous sommes nés à quêter la vérité ;
il appartient de la posséder à une plus grande puissance. »

Michel de Montaigne 

Recherche

Archives