Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 10:58

Ce soir la loi Duflot sur le logement social sera retoquée par le conseil constitutionnel. Ce qui ne remet pas en cause le blocage des loyers dans 38 agglomérations de la France métropolitaine et d'outre-mer. Non, ce qui est remis en cause provisoirement c'est l'idée de fournir en cession gratuite ou à des prix très minorés des terrains publics et de porter de 20 à 25 % le quota de logements sociaux obligatoires dans chaque commune de plus de 3500 habitants selon la loi SRU ( 1500 en Ile-de-France) Les sanctions financières devaient être multipliées par cinq à l'égard des maires qui traînassent pour construire des HLM. Certains préférant payer l'amende qui manifestement est insuffisante.

Énième avatar de la lutte des classes ! puisqu'il s'agit de préserver les "gens bien" des nuisances des "pouilleux" des HLM et d'éviter si possible une modification de l'électorat local préjudiciable à une réélection confortable.

Qui est responsable de cet échec  ? ( provisoire espérons-le, tant la demande de logements sociaux est importante)

Tout d'abord le gouvernement qui n'en est pas à son premier cafouillage, qui a confondu vitesse et précipitation  et a utilisé une procédure qui n'a pas permis à la commission des affaires économiques du Sénat d'étudier le projet de loi dans le détail avant son examen dans l'hémicycle. Ce n'est donc pas le contenu du texte qui est remis en cause mais la procédure. 

L'opposition s'est immédiatement engouffrée dans le créneau et a saisi le conseil constitutionnel pour "non respect de la procédure parlementaire"afin de retarder la mise en œuvre de cette loi. C'est reculer pour mieux sauter puisque si cette loi est retardée elle devrait finalement être mise en œuvre mais avec retard, puisque son contenu n'est pas remis en cause par le conseil constitutionnel.

On aura compris que cette manœuvre de l'opposition a un double but : 1) stigmatiser "l'amateurisme" du gouvernement  2) tout tenter pour ne pas avoir trop de logementssociaux sur son territoire et ne pas payer trop de surtaxes pour y parvenir. Si certains en doutaient encore, la droite est bien de droite.

Partager cet article

Repost 0
Published by GIHER - dans politique
commenter cet article

commentaires

Jacques 27/10/2012 13:00


Je ne faisais que reprendre une phrase rédigée peut-être de façon un peu hâtive dans un com. précédent concernant Duflot. Par ailleurs, je n'ai jamais décrété que Duflot était illégitime. Pour
celui qui a lui-même décrété ça, je dirais que les arrangements politiciens qui ont érigé Duflot au poste de ministre malgré le score piteux du parti qu'elle dirigeait, sont (malheureusement)
légaux. Terme que je préfère à celui de légitime, en la circonstance. Son essai de passage en force a été retoqué, normal pour une présidence normale. Qu'elle commence par faire autant de
logements sociaux qu'il s'en est fait lors du précédent quinquennat et qu'elle nous dise où elle en est dans le dossier du Grand Paris. On en discutera après. On me ressort (et ce n'est pas la
première fois) qu'il s'agit d'une femme. Et alors ? Cela devrait excuser quoi? Personnellement, et notamment en matière de responsabilité politique je ne fais pas de différence entre homme et
femme. j'en viens cependant à demander si l'acharnement que je constate contre Roselyne Bachelot ne relève pas de ce phénomène.


Pour en revenir au logement social, il ne faut pas oublier le cadeau fait à Duflot, qui a consisté à doubler le plafond du livret A en faveur du secteur HLM et au détriment des entreprises.
Vouloir à tout prix aligner des villes comme Neuilly ou Paris à 25 % de logements sociaux est tout bonnement absurde. Mais, évidemment rien n'empêche certains militants ou élus socialistes
fortunés de donner l'exemple en achetant des terrains dans ces villes pour les céder aux HLM. Voilà qui serait un acte citoyen. 

claudioo 25/10/2012 11:49


jacques a décrété que duflot était illégitime. rend toi compte giher, elle à forcémént tous les défauts cumulés. elle n'est pas du sérail, elle ne respecte pas les codes, elle est écolo, et
défaut suprême c'est une femme. quelle honte pour la république! avec tous les "lol" possibles.

Barovin 25/10/2012 08:01


De qui se moque-t-on ? Accusés levez-vous ?

Barovin 25/10/2012 08:00


la droite "petits pains aux chocolats" n'a rien à apporter sur le fond, comme d'ahbitude... Aucun arguments sérieux..seule une amertume non feinte qu'elle tente de cacher derrière un humour
désabusé..clown triste en somme. On comprend pourquoi ils n'ont pas un économiste qui s'appelle "Jacques Généreux"...le leur serait plutôt "Jacques Egoîste"  (rires...)

Barovin 25/10/2012 07:56


 


De qui se moque-t-on ? Accusés levez-vous ?

Présentation

  • : pour curieux seulement
  • pour curieux seulement
  • : Ce blog qui se veut un lieu de dialogue et de réflexion, s'adresse aux curieux de tout ce qui fait l'intérêt de la vie. de la philo à la bande dessinée en passant par la musique,la vie quotidienne et la politique
  • Contact

Profil

  • GIHER
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo

Texte Libre

« Nous sommes nés à quêter la vérité ;
il appartient de la posséder à une plus grande puissance. »

Michel de Montaigne 

Recherche

Archives