Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 09:14

Dans son discours de défaite, très digne, selon les avis presque unanimes, Nicolas Sarkozy a tout de même dit : «Je ne serai jamais comme ceux qui nous ont combattus, nous aimons notre pays» Aïe ! Donc pour aimer la France il faudrait être de droite. Donc à gauche nous n’aimerions pas notre pays. Ce qui nous ramène à cet instinct de propriété de la droite qui considère que le gouvernement de la France c’est son affaire puisqu’elle en est propriétaire et que toute alternance ne peut être qu’une illégitimité voire qu’une imposture. Sur quoi  peut donc être basé ce certificat d’amour exclusif de la France ?  Qu’est-ce qui peut bien le fonder ?

On pourrait effectivement se demander si le sentiment d’universalité qui anime la gauche et la conviction que les frontières ne sont que des cicatrices de l’Histoire ne serait pas à l’origine du clivage entre ceux qui se sentent d’abord citoyens du monde, qui aiment l'humanité, toute l'humanité, avant d'aimer l'humanité française,  et ceux qui pensent qu’il existait à l’origine des territoires spécifiques, immuables, qui ne doivent rien aux mouvements de l’Histoire. Et qu'en conséquence l’hexagone, et la terre estampillée France, existaient potentiellement, inévitablement, à l’origine des temps avec le béret basque, la baguette sous le bras, le calandosse, le pinard et la ligne Maginot.

La France et l’identité française sont une construction qui en dehors de la géologie et de la typologie du territoire doit tout aux hasards et aux mouvements de l’Histoire. Aimer ce pays pour moi, c’est prendre acte de cette succession de hasards qui l’a constitué, c’est aimer le courage et le génie  de ses habitants dont la plupart venaient à l’origine du centre de ce qui serait plus tard l’Europe et qui ont permis de magnifier ce pays. Aimer la France, c’est aimer ce brassage de peuples variés qui en font la richesse. Aimer la France, c’est aimer son insolence, sa générosité, son ouverture d’esprit, la beauté de ses paysages dont la variété en fait le pays le plus visité au monde. Aimer la France, c’est aimer sa gastronomie, son formidable patrimoine architectural, sa littérature, son art, c’est aimer jusqu’à ses défauts et s’accommoder de ses ridicules. Qui peut me dénier parce que je suis de gauche d’aimer tout cela ? Hein ? Qui ? je vous le demande. Et qui peut démontrer que cela n'est pas AUSSI la France ? Légitimement la France ?

Partager cet article

Repost 0
Published by GIHER - dans société
commenter cet article

commentaires

barovin 17/05/2012 17:30


Le changement maintenant....François HOLLANDE

claudioo 15/05/2012 20:39


vu sous cet angle bazar, je suis bien évidemment d'accord. pour le reste je partage l'explication de jacques, je suis né ici par hasard et par la nécéssité d'immigration de mon grand père. j'en
suis donc heureux mais je n'y suis pour rien. par contre j'ai la responsabilité infinie de défendre cette conception du monde qu'est la république française. les états unis disent souvent:
"l'amérique c'est là où sont les américains". moi je dis plutôt, la france c'est là où sont les idées de la france. on peut être français d'âme sans en avoir la nationalité formelle. mais
aujourd'hui je partage ta fierté et tu comprendras pourquoi en venant tout à l'heure chez moi.

bazar11 15/05/2012 18:19


Et bien moi aujourd'hui je suis fière de vivre dans ce pays,  une journée comme celle que je viens de vivre, pleine de sobriété, de dignité, oui cela m'a fait un bien fou au moral même si je
ne suis pas dupe du fait que tout reste à faire et que cela sera difficile.


N'en déplaise à certain pisse-froid, je suis de nationalité française et tout particulièrement fière de l'être aujourd'hui !

Jacques 15/05/2012 13:16


Olé !

GIHER 15/05/2012 17:42



Copieur !



claudioo 15/05/2012 09:18


pas mieux que giher.

Présentation

  • : pour curieux seulement
  • pour curieux seulement
  • : Ce blog qui se veut un lieu de dialogue et de réflexion, s'adresse aux curieux de tout ce qui fait l'intérêt de la vie. de la philo à la bande dessinée en passant par la musique,la vie quotidienne et la politique
  • Contact

Profil

  • GIHER
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo

Texte Libre

« Nous sommes nés à quêter la vérité ;
il appartient de la posséder à une plus grande puissance. »

Michel de Montaigne 

Recherche

Archives