Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 09:25

La décision de mettre Nicolas Sarkozy en examen a été prise collégialement par trois juges. Que la meute des indignés par la décision de  ces trois juges ne s'en prenne qu'au juge Gentil, en bafouant au passage la loi et en s'asseyant sur l'article 434-25 du code pénal qui indique que celui qui cherche à discréditer publiquement une décision de justice est passible de six mois d'emprisonnement, n'est pas anodin. Je pense que de ne s'en prendre qu'à un seul a plus d'impact sur l'opinion que de s'en prendre à trois juges indépendants qui prennent ensemble une décision, ce qui a tout de même plus de poids que la décision d'un seul. Là il s'agit de montrer du doigt UN responsable, c'est plus facile à décrypter. Les propos de Guaino, qui se prend de plus en plus pour Malraux, sont indignes et leur grandiloquence dont il est coutumier trahit le fait que dans son cas l'émotionnel l'a emporté largement sur la raison et qu'il a fait voler en éclats les principes républicains dont il se réclame volontiers. Une seule phrase qui se veut un argumentaire suffirait à le discréditer : " «Aucun homme sensé dans ce pays ne peut imaginer un instant que Nicolas Sarkozy s’est livré sur cette vieille dame richissime à un abus de faiblesse.» Un argumentaire basé sur un sentiment et non pas sur un fait. Un argumentaire qui démontre le désarroi d'un homme qui ne tient plus ses nerfs.

Je trouve normal que les juges fassent leur travail, que ce soit dans l'affaire Cahuzac ou dans l'affaire Bettencourt. Certains se souviendront peut-être qu'au commencement de l'affaire Bettencourt le juge Courroye  chargé de l'instruction s'était manifestement institué en bouclier du président Sarkozy. C'était tellement visible que finalement il fut déchargé de l'affaire transportée à Bordeaux dont on disait que le climat y serait plus serein. Nous étions un certain nombre à penser que cette décision équivalait à un enterrement de première classe et qu'ainsi l'affaire Bettencourt tournerait en eau de boudin. Ce ne fut pas le cas et c'est tout à l'honneur de la justice et des juges d'instruction .

Que la République s'achemine fermement vers une indépendance de la justice réclamée par presque tous, et qu'elle rappelle les principes de ce qu'est un état de droit quelque peu oubliés lors du précédent quinquennat, qui pourrait s'en plaindre ?

Quoi qu'il en soit et quel que soit l'épilogue de l'affaire Bettencourt. Les juges seront critiqués et même discrédités. 

Si Nicolas Sarkozy est lavé de tous soupçons, ce qu'on lui souhaite, Une partie de l'opinion  dira que c'est parce qu'il y  eut levée de bouclier de la meute désignée plus haut. l'autre partie dira que c'était bien la preuve de la partialité des juges en défaveur de N. Sarkozy. S'il est condamné ce sera forcément parce que les juges se seront vengés de celui qui voulait supprimer leur fonction.

Partager cet article

Repost 0
Published by GIHER - dans politique
commenter cet article

commentaires

Johelle 24/03/2013 20:54


Je trouve aussi les propos de Guaino scandaleux, il parle comme un imbécile qu'il n'est (ou qu'il n'était )pas. ils deviennent fous ces gens de l'UMP !!. Et toute cette stratégie de la droite
pour relancer Sarko en le faisant passer comme une victime alors que tout le monde sait bien que même au Quatar  en ce moment , loin des media Français il continue à trafiquer dans la cour
des milliardaires , il adore le veau d'or , on le sait depuis l'affaire du Fouquet's, et bien avant... . 


Et puis ça me semble vraiment bizarre de pardonner  les turpitudes de quelqu'un en exposant celles d'un autre ... On peut aussi remonter a Mathusalem !  les gens se fichent de ce qui
s'est passé sous Mitterrand ou Clovis , c'est le présent qui les interesse 


 http://www.mediapart.fr/journal/economie/230313/affaire-bpce-un-proche-de-sarkozy-perquisitionne

GIHER 25/03/2013 11:21



La sortie de route de Guiano permet ne mettre en valeur le fait qu'il est un petit Monsieur



bazar11 24/03/2013 11:10


doite ou gauhe le problème n'est pas là. Les politiques de tous poils oubleint qu'ils ont là par un andat du peuple, pas par droit divin; Ils sont attaquables et jugeables comme n'importe lequel
des citoyens de ce pays.


 


 

barovin 23/03/2013 18:45


Cher Foujuste...ma position par rapport à ton com se trouve dans mon second com.


Salut et ne te creuse pas trop les méninges à parler du passé...le présent et l'avenir suffisent à nos tracas.....

foujuste 23/03/2013 12:37


 toi le juge  BARIVIN tu a oublies Mitterand 


5.1 Accueil réservé à Georges Habache sur le territoire français


5.2 Affaire des écoutes de
l'Élysée


5.3 Affaire du Rainbow Warrior


5.4 Attentat de l'Observatoire


5.5 Cancer caché


5.6 Financement du Parti socialiste


5.7 Implication dans la
Françafrique


5.8 Nuage radioactif de Tchernobyl


5.9 Rapports avec l'extrême
droite


5.10 Rôle dans
l'exécution de condamnés à mort


5.11 Soutien politique et
financier au régime Hutu


5.12 Suicides de Pierre Bérégovoy et François de Grossouvre


5.13 Traitement financier par l’État de sa fille adultérine

barovin 23/03/2013 10:09


Bien d'accord avec ton article...que ceux qui mettent les doigts dans "le pot de confiture.." qu'ils soient de droite ou de gauche....doivent être jugés pour les actes délictueux  ou
contraire à la morale et à la déontologie politique Républicaine.....Force est de constater qu'au plus haut de la hiérarchie des politiciens de droite, l'arbre est pourri.....2 présidents mis en
examen pour prévarication ou délits de droit commun.....çà suffit. quoiqu'en disent les vertueux BALKANY, GUEANT et autres paltoquets de la Sarkozie.....Vivement la sixième République et un
retour à la morale Républicaine...

Présentation

  • : pour curieux seulement
  • pour curieux seulement
  • : Ce blog qui se veut un lieu de dialogue et de réflexion, s'adresse aux curieux de tout ce qui fait l'intérêt de la vie. de la philo à la bande dessinée en passant par la musique,la vie quotidienne et la politique
  • Contact

Profil

  • GIHER
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo

Texte Libre

« Nous sommes nés à quêter la vérité ;
il appartient de la posséder à une plus grande puissance. »

Michel de Montaigne 

Recherche

Archives