Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 08:01

Je ne sais pas si cela vous est déjà arrivé, mais à moi si : bondir du canapé  devant la télé en entendant un homme politique submerger l'intervieweur de contre-vérités flagrantes étayées par des arguments et des chiffres fumeux et invérifiables sur l'instant. C'est une pratique courante aussi bien à gauche qu' au centre ou qu'à droite. Ce qui démontre à quel point une majorité d'hommes politiques n'ont qu'une très médiocre considération, voire un souverain mépris pour les citoyens lambda qui les écoutent.

Souvent l'intervieweur est asphyxié par le culot de l'homme politique ou ce qu'il sait être un mensonge, mais n'a pas tous les éléments pour le contredire ou n'a pas le courage de le faire. Bien entendu certains journaux le lendemain vont dénoncer  le mensonge, comme Libération et sa salutaire rubrique désintox qu'on ne se lassera pas de recommander (1). Mais c'est trop tard, le mal est fait. Comment lutter  le lendemain contre un mensonge dispensé la veille à plusieurs millions d'auditeurs ou de téléspectateurs, face à la faible audience de la presse écrite quotidienne  qui n'est pas, par essence, immédiatement réactive ?

C'est là qu'entre en jeu le factcheking  c'est-à-dire les cellules de vérification des faits qui peuvent souffler à l'intervieweur en direct, dans l'oreillette,  la réfutation des mensonges émis par l'interviewé . Malheureusement le système n'est pas encore au point et la promptitude des cellules de vérification laisse à désirer.

Le factcheking radiophonique pratiqué par JJ  Bourdin sur RMC, à postériori du mensonge est plus efficace ( question d'audience) Bien que les menteurs soient souvent extrêmement retors et qu'ils ont parfois la capacité d'effacer un mensonge par...un autre mensonge.

Le plus toxique des menteurs en politique, inspiré d'ailleurs par l'ex-président n'est autre que Jean-François Copé. Le 20 octobre chez Ruquier,  à la suite du chœur d'autres membres de l'UMP, il affirme que Manuel Valls veut supprimer tout critère  de maîtrise de la langue dans le processus de naturalisation. C'est un mensonge éhonté. Peu importe, il l'affirme ! Et cette affirmation va cheminer dans les neurones et les synapses des téléspectateurs où elle restera  stockée longtemps à bonne température.

 

Mercredi matin Christophe Barbier reçoit  JF Copé :

Voici le dialogue :

«est ce que vous reconnaissez que vous vous êtes trompé quand vous avez affirmé que la maîtrise de la langue française ne serait plus exigée alors que Manuel Valls a bien dit que le niveau de troisième serait toujours exigé».

Réponse :«C'est pas ça le sujet.. J'ai simplement rappelé comme tout le monde que Manuel Valls donne un signal extrêmement négatif puisqu'il donne le sentiment que finalement la nationalité va être bradée...»

Avec la phrase, "c'est pas le sujet", alors qu'on était en plein dedans, Copé envoie Barbier dans les cordes et il réitère son mensonge sous une autre forme et dans une autre phrase dans le plus pur style langue de bois.

Résultat Copé n'a pas reconnu qu'il s'est trompé et encore moins qu'il a menti. Et il se sort plutôt bien de ce moment délicat.

Conclusion  :

 Le factcheking est une excellente chose, je dirais même, indispensable, en démocratie, mais il reste des progrès à faire pour le pratiquer correctement. Il manque surtout aux intervieweurs la pugnacité, voire l'acharnement, qui leur permettrait d'aller au bout de leur sujet, C'est-à-dire de faire leur métier en entier et de faire mordre la poussière aux gros menteurs. Peu d'entre eux en prennent le risque. Dans le cas qui nous occupe, force est de constater que Barbier n'est pas Jean-Jacques Bourdin. 

Admettons maintenant que Barbier ait été jusqu'au bout en mettant le nez de Copé dans son caca, n'aurait-il pas craint quelque représaille a posteriori ?

 

source : Libération

(1) consultable  gratuitement sur le site de libé

Partager cet article

Repost 0
Published by GIHER - dans politique
commenter cet article

commentaires

Foujuste 26/10/2012 19:03


Ce faisant, , morcex reprend les
chiffres à Fabius et met tout sur le dos de la politique du chef de l’Etat
(rien de surprenant pour un socialiste ) sans évoquer les conséquences de la crise. Si l’emploi a connu une légère embellie les premiers mois de l’arrivée de Sarkozy à l’Elysée,
la situation économique mondiale s’est fortement dégradée avec notamment la crise des subprimes aux Etats-Unis. Concernant la dette, les voisins européens ont aussi connu une
explosion. En quatre ans, la dette française a progressé de 18,1 points du produit intérieur brut (PIB). Mais cette augmentation est dans la moyenne européenne et comparable à l’évolution de
la dette allemande. 

traumatisme 26/10/2012 19:01


Les tenants de la droite décomplexée....celle de la médiocrité qui va chasser sur les terres du FN avec de vieilles thématiques qui surfent allégrement sur la bassesse humaine, la peur de
l'altérité et la division des exploités. Foujuste  oublie que la droite (surement un début d' alzheimer idéologique) a mené la France là où elle est depuis 2002. faisant passer le déficit de
900 à environ 1800 milliards, tout en distribuant de l'argent (bouclier fiscal, ISF, niches diverses..) aux plus riches. Rappelons lui le chèque annuel de 30 millions à Mme Bettencourt, grande
admiratrice et généreuse" donateur" à SARKOZY. cela s'appelle conflit d'intérêt devant la justice. Il est vrai aussi qu'en matière de mansonges la droite décomplexée est passée maître et experte.
ce qui pourrait donner du crédit (pour une fois) à notre "Foujuste national" en la matière. Pour revenir l'article, il est bon que les politiques, de droite comme de gauche, soient confrontés
plus souvent à la perpicacité journalistique qui est, tu le dis fort bien, une exception. Là encore il y a souvent du conflit d'intérêt entre la rente salariale d'un bon travail et la déontologie
du journaliste impartial...

mocekx 26/10/2012 16:36


surprenante mauvaise foi, foujuste,l'équipe de pros que tu défends, envers et contre tous, a accru notre dette de 630 milliards dont 110 milliards seulemnt sont dus à la crise, a augmenté le
nombre de chômeirs de 1 million en 5 ans et a mis notre pays à la botte exclusive de Angela, cette équipe dont la stratégie économique est mise en question par les agences de notations et par le
FMI, dirigé, ô paradoxe, par notre ancienne ministre des finances, qui a gaspillé en cadeaux divers aux plus riches dont le plus scandaleux est le cadeau fait à Bernard Tapie, l'argent des
contribuables et qui est responsable en grande partie de la situation économique désastreuse où nous sommes plongés!

GIHER 26/10/2012 17:20



il est probable que foujuste te répondra par l'une de ces incantations dont il a le secret et sans l'ombre d'un micron d'argumentation. j'ai l'habitude. Je me suis fait une raison !



Foujuste 26/10/2012 09:56


oui l'équipe de pros ,s'est heurté à un mur de fumée ou à la désinformations s'est joint au dénigrement systématique ,attitude irresponsable dont le but avoué  a été la destruction de
 son action  on peut en convenir   derrière cet épais brouillard artificiel entretenu par la gauche   le mur en béton des réalités mondiales  a fait
son apparition à la gauche de reprendre le flambeau, les citoyens très concernés l'attendent, la situation reste toujours la même elle est redenus très claire  il y a plus de nuage de fumée
,bougre comment va t-on faire ? "y a qu'a ou  y a qu'a" il vas faloir choisire et vite !!!

mocekx 25/10/2012 16:25


foujuste l'équipe professionnelle précédente nous a mené dans le mur!

Présentation

  • : pour curieux seulement
  • pour curieux seulement
  • : Ce blog qui se veut un lieu de dialogue et de réflexion, s'adresse aux curieux de tout ce qui fait l'intérêt de la vie. de la philo à la bande dessinée en passant par la musique,la vie quotidienne et la politique
  • Contact

Profil

  • GIHER
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo

Texte Libre

« Nous sommes nés à quêter la vérité ;
il appartient de la posséder à une plus grande puissance. »

Michel de Montaigne 

Recherche

Archives