Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 08:32

Un milliard de catholiques sur la surface du globe, des tas de peoples qui affirment leur foi catholique,  leur croyance en Jésus fils de Dieu, et espèrent une consolation hypothétique au fait que la mort nous attend tous : Karl Zero sur canal hier, Lorant Duetsch Dimanche chez Drucker.  Affirmer sa foi  religieuse est devenu furieusement tendance sur les plateaux de télé. Un vent de religiosité de force 7 souffle sur la planète. Et ce n'est pas pour autant que les églises sont pleines à craquer le Dimanche. Aller comprendre ! Les catholiques n'ont même plus besoin d'une petite piqure de rappel dominicale : Ils ont la foi dans le sang.

Et puis, le coup de théâtre de ce pape  en fin de course qui laisse tomber parce qu'il ne se sent plus la force de continuer,  et qui va remplir les médias pendant des jours. L'évènement aura eu au moins le mérite d'inspirer à Libé l'une de ses meilleures Unes : "Papus interruptus." On ne pouvait pas faire plus concis

 On se demande bien pourquoi les évêques élisent des papes aussi vieux ?  Et tous ces gens doctes qui au XXI e siècle s'esbaudissent du fait que ce pape démissionnaire ultra-conservateur, qui, après avoir dénoncé le préservatif avait fini par l'admettre dans un monde qui n'avait pas attendu son autorisation. Le problème du catholicisme c'est qu'il s'essouffle à tenter de recoller au rythme d'évolution de la société sans jamais réussir à la rattraper. Si l'on veut bien regarder, l'archaïsme des mœurs religieuses n'a d'égal que celui  des principes éthiques d'une droite française qui  a étalé publiquement sa ringardise pendant des jours dans l'hémicycle de l'assemblée nationale. Où va le monde en ce moment ? En arrière. Ponce Pilate en crucifiant Jésus a fait une énorme connerie. S'il ne l'avait pas été, il n'y aurait même pas de pape aujourd'hui. Vous me direz que les hommes auraient trouvé autre choses pour apaiser leurs angoisses ontologiques. D'autres angoisses travaillent les hommes, la principale s'appelle "pouvoir d'achat" : qu'il remonte et les choses se calmeront, la ferveur religieuse mettra un bémol, Marine le Pen, baissera dans les sondages pendant qu'Hollande remontera et on laissera respirer un peu les musulmans boucs émissaires qui pourront tranquillement retourner à leurs marteaux-piqueurs et à leurs bétonnières. Amen. 

Partager cet article

Repost 0
Published by GIHER - dans religion
commenter cet article

commentaires

jacques 15/02/2013 23:41


je me posais simplement la question de savoir où cela nous mène de se demander si un athée ou un croyant est de droite ou de gauche ou si quelqu'un de droite ou de gauche est athée ou croyant? la
rélexion sur l'un ou l'autre de ces ensembles me semble plus intéressante que celle qui consiste à vouloir établir une corrélation. Pour ma part je ne me suis pas aventuré dans cette direction,
d'autant plus que ceux qui ne se réclament ni de droite ni de gauche risqueraient de rester au bord du chemin.

jacques 15/02/2013 23:26


non... s'aurait été un pléonasme (répétition (redite) de ce qui vient d'étre dit).

GIHER 28/02/2013 08:47



Tu ne m'a pas balancé la tautologie ce qui serait un chez toi, d'une  sobriété naissante.



claudioo 13/02/2013 21:06


pour aller dans le sens de jacques (c'est rare mais cela arrive) je connais, peu c'est vrai, des athées de droite et même d'extrême droite bien graves. un petit sondage perso parmi ceux que je
connais qui sont proches du front de gauche, 30% se réclament du christianisme et les autres de saint jean luc (rires).

GIHER 14/02/2013 08:17



C'était dejà le cas à l'époque du PSU dont pas mal de membres étaient des catholiques de gauche.



jacques 13/02/2013 19:32


Au fait, GIHER, quand tu emploies le terme "ontologique" il me semble que c'est à son sens premier... son explication entre parenthèses me semble ainsi redondante... 

GIHER 14/02/2013 08:15



Si j'avais écrit " une réflexion ontologique de la nature de l'être", il y aurait eu redondance. en mettant entre parenthèses ( de la nature de l'être) il y a précision sur un terme dont tout le
monde ne connait pas forcément la signification. Il n'y a donc pas redondance.



jacques 13/02/2013 19:28


Pourquoi ranger systématiquement les croyants à droite et les non croyants à gauche ? Les convictions religieuses n'ont rien à voir avec cet enferment exclusif, à moins que nos jeunes cerveaux
n'aient subi des inflences indélébiles, de croyants ... en cette dichotomie politique.

Présentation

  • : pour curieux seulement
  • pour curieux seulement
  • : Ce blog qui se veut un lieu de dialogue et de réflexion, s'adresse aux curieux de tout ce qui fait l'intérêt de la vie. de la philo à la bande dessinée en passant par la musique,la vie quotidienne et la politique
  • Contact

Profil

  • GIHER
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo
  • 73 ans. Retraité, écrivain à ses heures, collectionneur de collections, amateur de jazz, de cinéma de BD et de philo

Texte Libre

« Nous sommes nés à quêter la vérité ;
il appartient de la posséder à une plus grande puissance. »

Michel de Montaigne 

Recherche

Archives